Homemade terrarium

Terrarium vue interieure

Bonjour à tous,

depuis le plus jeune âge, passionné de reptile, j’avais à cœur de toujours essayer de faire évoluer nos petites bêtes à écailles dans des terrariums  adaptés à leurs besoin naturels, mais également agréables à l’œil.  Le gros bloc de verre au milieu du salon c’est sympa 5 minutes mais en terme de déco c’est pas toujours génial.

Je suis forcément passé par ces fameux cubes de verre et forcé de constaté qu’avec même beaucoup de temps et d’argent il était difficile d’arriver à un résultat sympa.

C’est pourquoi une fois propriétaire, je me suis lancé dans la conception d’un terrarium « Homemade » directement incrusté dans un angle de mon salon.

Du le point de vue technique je suis un bricoleur du dimanche pas de connaissance particulière, il m’a juste fallu beaucoup de patience et de tutos sur internet, mais  mon projet et réalisable par tout à chacun.

Ma première étape a été de fabriquer une structure en rails pour placo aux dimensions souhaitées. à noter que ce mur s’y prêtait particulièrement car il possède une niche naturelle qui donne de la profondeur au terrarium sans grignoter de la place dans le salon.


Structure en Rails pour placo


Terrarium structure externe

J’ai fermé l’ensemble des cotés en laissant la façade ouverte pour l’incorporation du décors.

Ensuite il a fallu poser un plancher qui est venu accueillir le bassin: Pour le bassin j’ai utilisé la taille minimum des bassins de jardin acheté à « Jardiland » j’ai percé un trou au fond et installé une évacuation de baignoire pour faciliter le nettoyage.  (edit: Mon espèce de l’époque, des Physi ou Dragon d’eau ont adoré ce bassin; aujourd’hui depuis peu le nouveau locataire et un caméléon).


Terrarium structure externe


Décors terrarium polystyrène Bassin


Décors terrarium polystyrène avant mortier


Décors terrarium polystyrène avant mortier

La technique utilisée pour la base du décors et l’une des plus utilisée sur internet mais également dans l’aménagement d’ambiance dans les parc d’attraction. Elle consiste à tailler du Polystyrène ( ou à le faire fondre ) pour lui donner l’apparence de rochers. Il suffit de s’armer de patience et d’empiler des couches successives pour former les parois du terrarium.

Pour la découpe, je me suis fabriqué un outils chauffant avec une corde de guitare ( celle de « LA » si ma mémoire est bonne ) branchée sur une alimentation d’ordi ( le point positif de celle-ci est qu’elle est régulée et que si la corde chauffe de trop elle se met en sécurité ) ajouté un petit interrupteur et le tour est joué. Il y pas mal de tutos sur le net pour la construction d’un tel outils.

La meilleur solution que j’ai trouvé pour cette que construction tienne le coup avant la phase d’application du Béton est de coller les couches avec de la colle spéciale polystyrène renforcée par l’application de cure-dents pour les maintenir entre elles.

Attendre 24 heures pour que la colle soit bien sèche et évaporée, n’oublions pas que nos petite bête n’aime pas trop les solvants.

Je vous conseil de faire un petit croquis pour savoir ou faire ressortir des reliefs, ( pique rocheux, cascade … ). Attention bien penser à faire passer les câbles de vos installations entre le placo et les parois en polystyrène pour en cacher le maximum ( personnellement j’ai un câble électrique relié à une multiprise au dessus du terra pour la lumière, la chaleur etc. et la même chose en dessous pour la pompe de la cascade brumisateur …).

Arrive l’étape du béton projeté, j’utilise du mortier de la marque sika. J’en ai essayé d’autres moins cher mais le résultat était décevant. Mélanger le avec de l’eau et appliquer sur l’ensemble de la structure en polystyrène ( au gros pinceau ou carrément à la main). Ne pas hésité sur la couche de mortier, nos reptiles ont des griffes souvent acérées et peuvent vite détruire votre décors, pire ils pourraient avaler des billes de polystyrène !

Une fois que l’ensemble est bien recouvert ( attention à ne rien oublier ) il faut attendre … Le mortier dégage des gaz nocifs et il faut qu’il soit parfaitement sec, il dégagera également de la poussière il ne faut pas hésiter à le brosser et aspirer régulièrement avant d’appliquer la peinture.


Terrarium mortier polystyrène avant peinture

Après 2,3 bons jours la phase de peinture peut commencer, je me suis inspiré du travail LizardlandScape  (vidéo que je vous conseil vraiment), pour l’application des couleurs. j’ai utilisé des peintures acryliques toutes bêtes que vous pouvez facilement trouver chez Pleinciel Cultura ou autres.

Les débuts sont généralement plutôt chaotiques, mais après quelques essais on trouve la bonne couleur. Sur mes autres décors ou dioramas j’applique une couche de noir sur l’ensemble du décors mais vu la surface de ce chantier … la couleur gris du béton à fait l’affaire.
Il faut travailler la peinture par éclaircissement et laisser les « creux » des rochers plus sombres pour atteindre un rendu réaliste.


Terrarium avant brossage à sec


Terrarium avant brossage à sec


Terrarium avant brossage à sec

Une fois qu’on a fait tout ça, il y a souvent le moment ( en tout cas pour moi ) où je me dis … mon dieu que c’est moche…   C’est la qu’intervient la technique miracle: LE BROSSAGE à SEC  !
C’est très simple prenez un pinceau brosse, de la peinture blanche et utilisé la sans eau ! Essuyez le surplus de peinture avant d’appliquer et « brossez » votre décors. surtout , n’appliquez pas trop de peinture. La magie opère, tout les reliefs  apparaissent , votre décors s’embelli et devient très réaliste.

Pour finir je vaporise un vernis pour Pierre à l’aide d’un pulvérisateur pour fixer  et garantir la peinture dans le temps. ( Il faudra être patient car qui  dit vernis dit solvant et il est primordiale pour les reptiles que tout se soit bien évaporé ).


Terrarium en peinture


Terrarium en peinture


Terrarium en peinture

Note: Pour ceux qui comme moi veulent faire une cascade dans leur terrarium, il faut absolument étanchéifier le passage de l’eau, pour ça il n’y a qu’une seule solution: utiliser de la résine époxy que vous ferez couler en lieu et place de l’eau pour qu’elle comble chaque endroit ou l’eau pourrait s’infiltrer.

Voici quelques photos :


Physignatus Bain


Physignatus Bain


Physignatus Bain


Terrarium test cascade

Edit: 2016 comme évoqué  aujourd’hui le nouvel habitant de mon terrarium est un caméléon il n’y a donc plus de cascade car ils sont très mauvais nageur 🙂 . Afin d’éviter les commentaires du genre « Ton terra a tué tes Agâme d’eau ! » Je précises que mon couple de Physi a vécu 12 ans avec des pontes régulières ( signe de bon traitement ) et que malheureusement une rétention d’œufs à emporter la femelle et le mâle n’a pas supporté la solitude.

Voici quelques photos du terra Aujourd’hui:


Camelon dans son terrarium


Caméléon avant repas


Terrarium vue interieure


Terrarium vue de face


Terrarium vue de face


Terrarium Tropical homade



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *